Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 janvier 2018

Lp de qc, chap. N° 19 - Alliance entre un Dieu et ....

Étoile du berger, de Satan c'est VénusLes humains comme les animaux, bêtes et bestioles ont peur de cette nouvelle terre. Pensez à l’émerveillement de ces humains devant la nuit étoilée, car c’est la première fois qu’il regarde une nuit si claire si belle, et moi qui connaît les nuits de l’Anatolie, la Turquie d’aujourd’hui c’est une merveille, incomparable avec notre latitude, les nuits sont d’un noir plus profond, les étoiles plus brillantes, le contraste est magnifique surtout si vous êtes en pleine campagne très loin de l’éclairage des villes. Pensez aussi à la première pluie, la peur que ce ne soit de nouveau un « Déluge » et le jour du premier orage avec le tonnerre et les éclairs la crainte des éléments et la peur aussi alors ces humains se tournent vers ce Dieu qu’ils prient sans le voir.

Les animaux bêtes et bestioles dit sauvages se sont éloignées de l’Arche mais avant leur départ, à l’ouverture des portes EL-SHADDAÏ dit : la Bible Genèse IX : 1-7, « « EL-SHADDAÏ bénit Noé et ses fils et il leur dit : « Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre.

Soyez la crainte et l'effroi de tous les animaux de la terre et de tous les oiseaux du ciel, comme de tout ce dont la terre fourmille et de tous les poissons de la mer : ils sont livrés entre vos mains.

Tout ce qui se meut et possède la vie vous servira de nourriture, je vous donne tout cela au même titre que la verdure des plantes.

Seulement, vous ne mangerez pas la chair avec son âme, c'est-à-dire le sang.

Mais je demanderai compte du sang de chacun de vous. J'en demanderai compte à tous les animaux et à l'homme, aux hommes entre eux, je demanderai compte de l'âme de l'homme.

Qui verse le sang de l'homme, par l'homme aura son sang versé. Car à l'image d’EL-SHADDAÏ l'homme a été fait

Pour vous, soyez féconds, multipliez, pullulez sur la terre et la dominez. » »

Constatez la différence de langage entre tous les animaux vivant sur la terre, dans la mer et dans les airs et l’humain, avec celui employé après le « Déluge ». Avant l’Être Suprême dit : Genèse I : 28, « EL-SHADDAÏ les bénit et leur dit : « Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la ; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre. » » En premier c’est une domination sur tout le monde animal, bêtes et bestioles, en second c’est une crainte et un effroi de tout le monde animal, du plus petit au plus gros, devant l’humain car ils sont livrés à ce dernier

Tout ce qui vit et se meut sur la terre, dans les eaux, et dans les airs devient une nourriture pour l’humain ! Quel changement avec l’avant Déluge !

Constatez aussi les animaux sauvages, les carnassiers, ils courent après un gnou, un zèbre, une gazelle ou une antilope, ils le font tomber et de suite le saigne à la gorge et ne commence à le manger qu’une fois le sang écoulé, jamais ils ne mangeront une bête étouffée avec son sang

 

 

 

Alliance, promesses entre un

 

Dieu et les Humains

 

 

Chapitre N° 19

 

 

 

Voilà un mois que la porte de l’Arche est ouverte et que le toit est retiré. La Bible ne parle que de trois fils des enfants de Noé, mais je réitère cette caisse rectangulaire mesurait trois-cent-trente mètres de long, cinquante-cinq mètres de large et trente-trois mètres de haut plus un peu plus d’un mètre supplémentaire pour le toit et sur quatre paliers donc il était impossible que Noé plus ses trois fils et leurs épouses s’occupent de plus d’un millier d’espèces animales plus les bêtes et les bestioles, plus les oiseaux, alors à quinze personnes impossible de se consacrer à tous ces animaux, alors je réitère avec une certitude minimum ils étaient plus d’une centaine d’humains. Cette immense caisse à savon était éclairée par des piles atomiques que nous connaissons aujourd’hui mais nous ne maitrisons pas assez le nucléaire comme nos ascendants le dominaient. Les humains emmenèrent avec eux toute une technologie qui disparue avec le temps car les humains qui montèrent dans l’Arche se sont servis des outils électrique qu’ils avaient avec eux, mais ils n’avaient pas la science et l’intelligence pour en façonner des nouveaux, quand les piles furent vides, quand tout le matériel tomba en panne il était bon pour la démolition et en premier ils firent fondre les métaux pour fabriquer l’urgent c’est-à-dire des outils pour travailler la terre, pour construire des maisons, l’humain allait énormément régresser. Ce sont ceux qui comprirent les livres d’Hénoch, car dans l’Arche ils ont pris les livres prophétiques comme les ouvrages d’Hénoch, mais aussi toutes les œuvres qui leur parurent importantes pour vivre après cette catastrophe planétaire.Rel-Je les épurerai comme ...CREUSET.jpg

Noé planta en premier des pieds de vignes, mais je pense aussi des céréales. Le vaisseau toucha la terre sur les plateaux du mont Loubard dans la chaine montagneuse Ararat ou le Tigre et l’Euphrate prennent leur source dans le mont Taurus. Les plateaux de cette chaine de montagnes Ararat sont très fertiles voilà pourquoi ils restèrent quelques années sur les plateaux. L’humain dans ses gènes est un nomade, et aussi un sédentaire, ce qui est contradictoire j’en conviens, mais l’humain à de suite pensé à l’élevage des animaux docile comme les caprins, ovins, bovins, équins, et porcins, plus l’aviculture, tous les oiseaux de la basse-cour et cela est prouvé par les scientifiques qui parlent de tous ces élevages depuis 9000 ans av. J-C. sur la Terre entière. L’élevage du porc viendrait des Gaules quatre à trois siècles avant Jésus-Christ (av. J-C.) qui ont apprivoisé le sanglier ce dernier perdant doucement son poil rugueux ainsi que sa couleur dû à la nourriture que les humains donnaient à ces cochons sauvages, est-ce vraie ? C’est ce qui se conte !

Trois mois se sont écoulés les animaux en couple, dit sauvage, sont partis sur toute la terre de la Terre pour se reproduire et foisonner sur la terre car avant qu’ils ne deviennent carnassier il faut quelques décennies afin qu’ils parcourent la Terre et se reproduisent.

Noah et les humains qui sont avec lui ont fait comme les animaux pour s’acclimater de cette nouvelle terre. Ils fabriquèrent un autel de fortune et Noé parmi les animaux domestiques en choisi des purs, sans tache, sans tare et les offrit à EL-SHADDAÏ pour les péchés de la terre et ensuite pour ses péchés et les leurs, c’était le troisième mois que la porte de l’Arche était ouverte la troisième pleine Lune.

Le « Déluge » accompli, ce Dieu unique sondant le cœur de l’humain c’est aperçu que le mal en premier est attaché au cœur de celui-ci, mais qu’il y a des humains au cœur droit et sincère comme Noé, Mathusalem, Hénoch et tous ceux qu’il a fait mourir avant le « Déluge » et la petite centaine qui lui était fidèle et qui traversèrent le « Déluge » avec Noah. Genèse VIII : 21-22

« EL-SHADDAÏ respira l'agréable odeur et il se dit en lui-même : « Je ne maudirai plus jamais la terre à cause de l'homme, parce que les desseins du cœur de l'homme sont mauvais dès son enfance, plus jamais je ne frapperai tous les vivants comme j'ai fait.

Tant que durera la terre, semailles et moisson, froidure et chaleur, été et hiver, jour et nuit ne cesseront plus. » »

Arche et animauxPour vivre maintenant sur Terre, l’humain comme certaines espèces animales étaient obligées de manger de la viande en plus de la verdure et des fruits. Pour d’autres animaux sauvages que l’on nommera carnivore, telles que les lionnes, les lions, les tigres et une grande partie des félins sauvages, auront comme nourriture que de la viande, alors ils devront chasser le gnou, zèbre, antilope, buffle, mais il y a aussi des oiseaux qui vivront de chasse ce sont les rapaces, et tout ce monde animal, ainsi que l’humain sont obligé de manger de la viande ce qui permettait à leur corps de lutter contre les ultra-violets du soleil, l’enveloppe qui protégeait la Terre de ceux-ci ayant disparue.

Cet Être Suprême connaissait tous les changements qu’il y aurait sur la terre de la Terre en physique, en chimie en supprimant la voûte céleste de protection de la Terre contre le soleil et la dangerosité de ses rayons ultra-violets, mais il savait que, par là l’humain ne vivrait que cent-vingt ans, mais aussi que tout serait divisé en général par moitié aussi bien la faunes et la flore, que l’arborescence, que la taille des espèces animales, que la race humaine, tout allait être bouleversé voilà pourquoi il installa cette alliance avec la race humaine car jamais, plus jamais il ne voudra une si grande métamorphose sur la Terre à cause de l’homme

Genèse IX : 8-17

EL-SHADDAÏ parla ainsi à Noé et à ses fils :

Voici que j'établis mon alliance avec vous et avec vos descendants après vous, et avec tous les êtres animés qui sont avec vous : oiseaux, bestiaux, toutes bêtes sauvages avec vous, bref tout ce qui est sorti de l'arche, tous les animaux de la terre.

J'établis mon alliance avec vous : tout ce qui est ne sera plus détruit par les eaux du déluge, il n'y aura plus de déluge pour ravager la terre.

Et EL-SHADDAÏ dit : « Voici le signe de l'alliance que j'institue entre moi et vous et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à venir : je mets mon arc dans les nuages et il deviendra un signe d'alliance entre moi et la terre.

Lorsque j'assemblerai les nuages sur la terre et que l'arc apparaîtra dans ces nuages, je me souviendrai de l'alliance qu'il y a entre moi et vous et tous les êtres vivants, en somme toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair.

Quand l'arc sera dans les nuages, je le verrai et me souviendrai de l'alliance éternelle qu'il y a entre EL-SHADDAÏ et tous les êtres vivants, en somme toute chair qui est sur la terre.

Alliance visible dans le cielEL-SHADDAÏ dit à Noé : Tel est le signe de l'alliance que j'établis entre moi et toute chair qui est sur la terre. » »

Vous remarquerez l’insistance d’EL-SHADDAÏ sur l’arc dans les nuages afin que l’humain se souvienne de cette alliance éternelle, mais aussi que Lui le créateur de se « Signe » se remémore sa promesse qu’il a faite à toute la Terre entière afin qu’elle aussi se rappelle, comme-ci la Terre avec tout ce qui respire sur elle avait un « Esprit » !

L’Arche c’est immobilisé dans les montagnes d’Ararat sur le plateau du Mont Loubar en Anatolie, aujourd’hui la Turquie. Pour mes semblables qui font attention à ce qu’ils lisent, ils feront tout de suite une constatation. L’Arche c’est posé au milieu de l’ancien « Territoire d’Eden » La Bible en parlant du « Jardin d’Eden » dit que le jardin est délimité par quatre fleuves le Tigre et l’Euphrate les deux grands fleuves mésopotamiens qui prennent leur source en Turquie dans les montagnes du mont Taurus de la chaine montagneuse d’Ararat. Le « Gihôn » qui contourne le pays de Coush qui est l’Éthiopie et certains spécialistes de l’histoire biblique pensent que le « Gihôn » serait le Nil. Le « Pishôn » dans le pays d’Hawilain serait d’après ces spécialistes un ancien grand fleuve qui coulait en partie du milieu de l’Arabie Saoudite en allant vers le Yemen et le royaume de Saba pour se jeter pour une partie dans le Golfe d’Aden, Océan Indien, et pour l’autre partie dans la Mer Rouge le tout faisant « l’Arabie Heureuse » le pays étant le Yemen d’aujourd’hui.

Là il y a une étonnante coïncidence ! …. 

Je vous laisse quelques minutes de réflexion ! …

Avez-vous trouvé ? …..

L’Arche c’est posé dans la même région que l’EDEN d’Adam et ÈVE.

 Arrêtez de lire un instant !

Si vous ne l’avez pas téléchargez « Google Earth » ---- c’est gratuit ----- puis dans recherche vous tapez Turquie, Mont ARARAT, et là, avec votre souris promenez-vous. Vous allez trouver juste à côté la montagne Taurus avec les sources de l’Euphrate et du Tigre, qui fait partie de la chaîne de montagnes ARARAT…… Étrange, non ! …

Ce qui est étonnant en plus, moi qui ait eu la chance de parcourir cette magnifique région désertique, car même le désert est beau et je ne devrai pas écrire « le » désert, mais « les » déserts, car du désert de Thar en Inde au désert de Mauritanie, vous traversez des déserts de sable, de roche, de terre aride, mais ce n’est que du désert tout le long de ces milliers de kilomètres, Inde, Afghanistan, Pakistan Iran, Irak, Arabie Saoudite, Égypte, Sahara, Mauritanie et quand vous pensez que tout le long il y a des vestiges d’une végétation luxuriante avec des fleuves, Mont Ararat frontière Arméniennedes immenses lacs, des mers, alors que s’est-il passé dans ces régions ? ….

La seule région verdoyante est cette contrée montagneuse d’Anatolie, la Turquie d’aujourd’hui dans cette chaine de montagne Ararat avec le Tahir dans la région d’Arménie et le Taurus vers la Mésopotamie, entre les deux les plateaux du Mont Loubard où l’Arche se serait déposée par sa cale qui ressemble étrangement au Territoire d’Eden d’écrit par la Bible et les Apocryphes.

Les « Écritures » expliquent bien l’étonnement de NOÉ quand il vit le Soleil pour la première fois, et la crainte qu’il eut de cet astre qui lui brûlait la peau.

NOÉ et tous ceux qui étaient avec lui restèrent un certain temps sur ce plateau. Les « Textes » disent :

 « NOÉ planta la vigne. Elle produisit du fruit la quatrième année. Il ramassa le fruit ---{ les grappes de raisin }---- le pressa et en fit du vin qu’il garda dans des jarres pendant un an…..//…  Le premier jour de l’année ils célébrèrent joyeusement cette fête. Ils mangèrent et burent avec joie pour la première fois de ce vin. Le soir NOÉ alla se coucher en état d’ivresse et s’endormit. »

NOÉ ne devait pas être le seul en état de « gaieté » ! …

Les pieds de vigne qu’ils plantèrent, étaient antédiluviens. Ils connaissaient le vin avant le Déluge, comme l’Écriture, les remèdes, etc ---{ Textes trouvés dans les grottes de Quûmrân datant de plus de 300 ans Av. J-C. }---- , simplement les fruits contenaient beaucoup moins de sucre, mais beaucoup plus de jus et le taux d’alcool était très faible, toujours à cause de ce « Soleil ».

Après le Déluge tous les fruits étaient moins juteux mais beaucoup plus alcoolisés, voilà pourquoi Noé et tous les autres humains se retrouvèrent ivres.

 Quel ne fut pas leur étonnement ! …

Les règles de vie commençaient à changer. En plus de manger obligatoirement de la viande pour vivre, il fallait être prudent avec la fermentation des fruits, mais aussi de certaines herbes.

 La verdure ne poussait plus pareil, maintenant sur la Terre il pleuvait, l’effet de serre avait disparu, tout allait changer, tout ce qui est verdure, l’herbe des champs, les plantes, les arbres, les arbres fruitiers, le monde animal, du plus petit au plus grand, tout ce qui vit dans et au-dessus de la terre et des eaux, tout ce qui vole et qui nage de l’infiniment petit à l’infiniment grand, absolument tout était en changement !

------{ Je me permets une pause tellement je fus étonné. Mon petit-fils qui a sept ans m’a amené un livre de la bibliothèque de l’école avec beaucoup d’images sur les Dinosaures et les animaux ( préhistoriques ? ).

Quelle surprise pour moi ! …

Les animaux représentés, avec pour certains leur squelette, ressemblaient étrangement, en plus grand, à nos animaux d’aujourd’hui tel que l’iguane, le varan, le kangourou, le crocodile, l’espadon, la loutre, le pélican, l’éléphant, le rhinocéros, toute la famille des gros chats comme le guépard, la panthère, etc …Comme-ci ce livre confirmait étrangement tout ce que je vous écrivais…}grappe de vigne

Avec cet astre impossible à regarder les saisons étaient plus marquées. Les « Vents » eux-mêmes étaient dans une transformation incessante. L’influence lunaire était beaucoup plus importante. L’atmosphère, la pression atmosphérique avait changé sur la Terre. Voilà pourquoi le Maître de toute chose avait demandé à Noé que tout fut fermé hermétiquement, de ne faire qu’une ouverture ou fenêtre, pour que les corps des animaux et de l’être humain s’habituassent à ce changement physique de l’air ambiant. Surtout que cette pression atmosphérique allait être beaucoup plus forte, plus lourde. Pendant douze mois bêtes et humains restèrent dans la lumière artificielle sans reconnaître le jour de la nuit avec certitude, ne se fiant que sur l’horloge biologique des animaux sauvages et domestiques, n’ayant aucune référence extérieure. Seul l’estomac guidait animaux et humains pour se nourrir. Même à l’intérieur de l’Arche des changements importants dussent s’effectuer. Au sortir de l’Arche, par instinct, les animaux pensèrent en premier à se nourrir. Pendant les cinq premières années, ce ne fut que de la migration et adaptation à leur nouvel environnement pour les animaux comme pour l’humanité

Avant de continuer l’histoire de l’humain, j’ai lu un passage d’un livre que je considère moi, inspiré qui fut écrit bien avant la naissance de Jésus le Nazôréen. Contexte, le Déluge vient de finir, l’Arche c’est posé voilà quelques temps et EL-SHADDAÏ réfléchit à voix haute sur la condition humaine en parlant à Noé comme ci, il se parlait à lui-même, je le cite : (B.É.I. bibliothèque des Pléiades, Antiquités bibliques, III : 9-10, p 1239-40) 

« EL-SHADDAÏ dit : « Je ne recommencerai pas à maudire la Terre à cause de l’homme, (l’humain), parce que la formation du cœur de l’homme est perdue depuis sa jeunesse. C’est pourquoi je ne recommencerai pas à détruire tous les vivants comme je l’ai fait.

Mais il arrivera, quand les habitants de la Terre pècheront, que je les jugerai par la faim, ou par le glaive, ou par le feu, ou par la mort, et il y aura un tremblement de terre et ils seront dispersés dans des lieux inhabitables. Mais je ne recommencerai pas à faire périr la terre sous l’eau du déluge.

Dans tous les jours de la Terre, la semence et la moisson, le froid et le chaud, l’été et l’automne, le jour et la nuit ne cesseront pas jusqu’à ce que je me souvienne de ceux qui habitent la Terre, quand les temps seront accomplis.

Quand donc seront accomplies les années du monde, alors cessera la lumière et s’éteindront les ténèbres. Je ferai vivre les morts et je ferai lever de terre ceux qui dorment. L’enfer rendra son dû et l’abîme restituera son dépôt, pour que je rende à chacun selon ses œuvres et selon les fruits de ses machinations, de sorte que je juge entre l’âme et la chair.

 Le monde cessera, la mort s’éteindra et l’enfer fermera sa bouche. Et la terre ne sera pas sans produit ni stérile pour ceux qui l’habitent.

Nul ne sera souillé de ceux qui auront été justifiés par moi. Et il y aura une autre terre et un autre ciel, demeure éternelle. » »

Je tenais à poser ce texte car il prouve aux humains que ce n’est pas Jésus le Nazôréen qui ressuscite les morts, mais bien, Lui, EL-SHADDAÏ, car ce n’est pas Jésus le Nazaréen qui juge les humains, mais bien son Père EL-SHADDAÏ, selon les œuvres de chacun.

ce que sera la terre un jour....Des textes comme celui-ci vous prouvent, à vous mes semblables, que Jésus le Nazaréen, votre Jésus-Christ, n’est pas un « Dieu » et n’est pas l’égal de son Père.

Donc, quand je vous invite à prier EL-SHADDAÏ en premier, j’ai raison et si vous êtes de bonne foi vous avez la confirmation par le « Pater » chrétien : « Notre Père, qui est aux Cieux que ton Nom ...// » Comparer avec l’évangile de Jean XX : 17.

Lisez bien ce qui arrivera dans les « Dernières Générations » quand les temps de la Terre seront accomplis, quand la dépravation humaine arrivera à son paroxysme. EL-SHADDAÏ ne se servira plus d’un déluge planétaire, mais il fera trembler une partie de la terre de la Terre, et dans l’autre se sera la famine, dans d’autres se sera la guerre, dans d’autre se sera le feu, et sans doute que dans d’autres deux, trois, phénomènes seront associés et quand les années du monde seront accomplies alors la première et dernière résurrection aura lieux, car au début de la terre de la Terre quand l’humain fut posé sur la terre et que ces deux premiers humains volontairement transgressèrent la seule interdiction de cet Être Suprême, seul et unique, il fut écrit sur les « Tables Célestes » : « Terre de la (planète) Terre, souviens-toi de tous ceux qui sont en ton sein car il te faudra rendre les os des os, et la chair de ces os afin que comme au commencement ils redeviennent une âme vivante, car le mal n’existera plus sur la Terre, comme dans les cieux. »

Et par d’autres prophètes comme Hénoch, Élie, Baruch, Esdras il fut écrit pour la race humaine

« Tout ce qu'a dit le Seigneur par la bouche des prophètes, et qui doit arriver.

En effet sur certains de ces événements, il y a des livres écrits et gravés en haut dans le ciel, pour que les anges les lisent et qu'ils sachent ce qui doit arriver aux pécheurs et aux âmes des humbles, de ceux qui ont souffert dans leur chair et ont été récompensés par EL-SHADDAÏ, de ceux qui ont été meurtris par des hommes méchants, de ceux qui ont aimé l’Être Suprême et n'ont aimé ni l'or, ni l'argent, ni aucun des biens qui sont dans le monde, mais qui ont livré leur chair a la peine, et de ceux qui depuis qu'ils existent n'ont pas recherché les nourritures terrestres, mais se sont regardés constamment comme un souffle passager et ont mis en pratique cette conviction.

Le Seigneur les a beaucoup éprouvés et leurs âmes ont été trouvées pures pour bénir son nom. J'ai exposé dans des Livres toute leur bénédiction et il les a récompensés eux-mêmes, car ils ont été trouvés aimant le ciel plus que leur propre vie en ce monde, et tandis qu'ils étaient foulés aux pieds par des méchants, accablés par eux de honte et d’opprobre et couvert de malédiction, alors qu’ils Le bénissaient. » (E.I. IIIème Bible I Hénoch CVIII : 7-10, p 624-25 – Ref : Sagesse de Salomon III : 1-10)

Suite à ces Écrits je n’ai rien à ajouter, je vous laisse à votre réflexion et à votre cœur

Portez-vous bien !

Salutations cordiales à Tous !

Sig : J-P. G. dit « GRANDELOUPO »