Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17 février 2018

Lp de qc, chap. N° 22 - Régression physique et scientifique de l'Humain

mésangeLes humains continuèrent à se multiplier après le Déluge et trois cent ans après cette catastrophe Noé fit un recensement des hommes :

« Voilà les générations de Noé, placés séparément, dont le nombre total fait ensemble neuf cent quatorze mille cent, sans compter les femmes et les enfants, voilà ceux qui furent passés en revue du vivant de Noé qui vécut trois cent cinquante ans après le Déluge et tous les jours de Noé furent de neuf cent cinquante ans. » (III Bible, Écrits Intertestamentaire, Les Antiquités Bibliques V : 8, p.1247)

Tous les humains de l’époque ne Noé naissaient avec une moindre corpulence que leurs géniteurs les UV du soleil faisant leurs effets, mais il n’y avait pas que cela, la destruction de la perfection du sang y était aussi pour quelque chose. Les humains de cette époque avaient plutôt la peau blanche et très peu de pilosité, car la planète Terre était comme une serre la différence entre l’équateur et les pôles ne dépassant pas vingt degrés centigrades, et ils ne parlaient qu’un seul langage. Après le « Déluge » seul resta le langage unique. Dans la région où l’Arche s’échoua, région près de l’équateur le soleil chauffait beaucoup la peau et les premières années, tous les humains venant du « Déluge » eurent des « coups-de-soleil », même Noah, c’est-à-dire ces brûlures de peau ainsi que la chair selon la profondeur de ce « coup-de-soleil » qui faisait atrocement mal. Il fallut trouver des remèdes pour calmer la douleur en se servant du « Livre des Remèdes » de Noé qui venait des plantes antédiluviennes qui n’existaient plus, donc les humains durent chercher des herbes avoisinantes et les écrire sur un « Livre » pour se souvenir de la composition. La peau des humains allait avoir une couleur sombre que l’on dit « bronzée » ou plus exactement « cuivrée ».

Je ne suis pas un scientifique et mon instruction est assez limitée. Un physicien vous expliquerait mieux que moi toute la chaîne de la transformation sans que la génétique ADN ne change.

 

 

 

Régression générale de l’humain

 

physique et scientifique

 

 

 

 

 

Chapitre N° 22

 

Le soleil n’a pas agi que sur les humains avec la couleur de peau, mais aussi sur les plantes et les fruits. Noé et les humains qui étaient avec lui, prirent chacun quelque chose qui leur tenait à cœur, Noah était un cultivateur et il avait pris avec lui des plans de vigne, ainsi que d’autres plans, mais la Bible ne parle que des plans de vigne que Noah planta en premier à la sortie de l’Arche et de la récolte qu’il fit quatre ans après et qu’il laissa fermenter pour faire un vin qu’il goûta la cinquième année pour fêter la nouvelle année, simplement qu’avec le soleil le degré d’alcool monta ce qu’ignorait Noé et comme beaucoup d’humains, involontairement il s’enivra ce jour-là !

Chassés du ParadisLa malédiction de son plus jeune fils Cham est pour moi étrange et personnellement je la trouve plutôt injuste, mais ceci est considéré comme une justice divine, ça par contre je suis sceptique, mais je reviendrai sur Cham.

Je reste fidèle à mes réflexions, raisonnements et comme ils étaient certainement plus d’une centaine d’humains quand une année après jour pour jour la porte de l’Arche fut ouverte les humains restèrent peut-être ensemble une année ou deux puis après commencèrent à se disperser autour de l’Arche chacun selon son corps de métier aidant son semblable, comme un troc

Beaucoup de ses humains commencèrent à noter se qu’ils se souvenaient de l’ère antédiluvienne, car ils connaissaient l’électricité, le carburant pour faire fonctionner les véhicules, les machines mais ils n’avaient aucune notion quant à la fabrication de ces énergies, et malgré leur intelligence les sciences humaines régressèrent.

Tant que Noé fut vivant les humains antédiluviens restèrent fidèle aux Lois d’EL-SHADDAÏ, mais leur descendance petit-à-petit entrèrent dans le mal. Noé avait divisé la Terre entre ses fils et ce qui n’est pas écrit dans la Bible entre les humains ayant traversé le « Déluge ». Cham le premier avec d’autres, six années après l’ouverture de la porte de l’Arche qui mettait fin au « Déluge », descendirent des Plateaux du Mont Loubard pour s’installer dans les plaines fertiles du Tigre et de l’Euphrate, là où les deux fleuves sont les plus près l’un de l’autre et ils construisirent des villes avec des canalisations d’arrivé d’eau mais aussi pour l’évacuation des eaux usées se rappelant de la construction des villes antédiluviennes. Comme tout il fallait des architectes, pour établir des plans, apprendre à connaître les nouvelles roches, pierres, mais aussi essence des bois, ainsi que le ciment, mortier, liant et béton

La corpulence, force, armature de l’humain changeait homme et femme à égalité sans changer d’ADN, tout comme la nature avait changé, les animaux aussi changeait, mais beaucoup plus vite que le genre humain.

Un peu de chronologie biblique

Comme chacun peut le lire, l'âge des hommes mentionné dans la Bible tournait autour de neuf-cents ans, depuis Adam neuf-vent-trente ans, Genèse V : 5, en passant par Seth neuf-cent-douze ans, Genèse V : 7, jusqu'à et y compris Noah neuf-cent-cinquante ans, Genèse IX : 29, six-cents ans avant le « Déluge » et trois-cent-cinquante ans après ce dernier.

A partir de ce cataclysme planétaire l’espérance de vie alla en diminution :

« Sem engendra Arpakshad, deux ans après le déluge. »

« Sem décéda après six-cents ans de vie.

Arpakshad engendra Shélah et décéda à l’âge de quatre cent-trente-huit ans

Quand Shélah eut trente ans, il engendra Éber, et il décéda à l’âge de quatre-cent-trente-trois ans

Quand Éber eut trente-quatre ans, il engendra Péleg, et il décéda à l’âge de quatre-cent-soixante-quatre ans

Quand Péleg eut trente ans, il engendra Réu, et il décéda à l’âge de deux-cent-trente-neuf ans

Quand Réu eut trente-deux ans, il engendra Serug, et il décéda à l’âge de deux-cent-trente-neuf ans.

Quand Serug eut trente ans, il engendra Nahor, et il décéda à l’âge de deux-cent-trente ans

Quand Nahor eut vingt-neuf ans, il engendra Térah, et il décéda à l’âge de cent-quarante-huit ans

Quand Térah eut soixante-dix ans, il engendra Abram, Nahor et Harân, la durée de la vie de Térah fut de deux cent cinq ans, puis il mourut à Harân » (Genèse XI : 10-32)

Puis Abraham vécut cent-soixante- quinze ans, Genèse XXV : 7.

Sa descendance, Isaac vécut cent-quatre-vingt ans, Genèse XXXV : 28

Jacob n'atteignit finalement que cent-quarante-sept ans Genèse XLVII : 28, et les générations suivantes atteignirent la même espérance de vie qu'à notre époque, soit depuis Moïse un maximum de cent-vingt ans, pas un jour de plus

La chronologie biblique ne concorde pas avec les années d’histoires des Peuples.âge et corpulance

L’imperfection grandissait chez les humains et la longévité de vie diminuait, mais tous vivaient en bonne harmonie. Ils vivaient d’élevage, de culture, de chasse, d’artisanat …

Entre la fin du « Déluge » et la mort de Noah trois-cent-cinquante ans et un peu plus du double jusqu’à la Tour de Babel soit entre sept-cents et huit-cents ans et les humains ne vivait que quatre cents ans, voir un peu plus, et à partir de la tour de Babel la vie humaine sera divisé par deux et continuera à diminuer plus rapidement

Noé de son vivant avait estimé qu’il fallait partager la Terre entre ses trois fils selon ce que la Bible écrit, mais le vrai partage de la Terre fut réalisé à la Tour de Babel

Une légende conte cette histoire : « Quand Adam et Ève, son épouse, transgressèrent volontairement la Loi d’EL-SHADDAÏ de ne point manger les fruits de « l’Arbre de Vie » et qu’ils s’aperçurent qu’ils étaient nus, l’Être Suprême leur donna une peau de bête comme vêtement pour couvrir leur nudité. Avant de décéder Adam les donna à Hénoch qui lui les retransmis à son fils Mathusalem qui avant de mourir les donna à Noah. Bien après le « Déluge » Cham le fils maudit par son père Noé, les lui déroba sans en parler à ses frères. Puis secrètement Cham offrit ces vêtements à son premier né Koush, le « Livre du Juste ou de Jasher VII : 29-33 » écrit : - le terme vulgaire de « Dieu » n’étant pas employé mais remplacé par « Adonaï ou Élohim » je laisse les écrits tel quels. -

« 29. Et Koush les cacha aussi de ses fils et de ses frères, et lorsque Koush engendra Nimrod, il lui donna ces vêtements à cause de son amour pour lui, et Nimrod grandit, et lorsqu'il eut vingt ans il mit ces vêtements.

30. Et Nimrod devenait fort lorsqu'il mettait les vêtements, et Elohim lui donna héroïsme et force, et il devint un chasseur puissant sur la terre, en effet, il était un puissant chasseur dans les champs, et il chassait les animaux et il construisait des autels, et il y offrait des animaux devant Adonaï.

31. Et Nimrod s'affermit, et il se leva parmi ses frères, et il combattit dans les batailles de ses frères contre tout leurs ennemis d'alentour.

32. Et Adonaï livrait tous les ennemis de ses frères dans ses mains, et Elohim le fit prospérer dans chacune de ses batailles, et il régna sur la terre.

33. Voilà pourquoi c'est devenu courant en ces jours, lorsqu'un homme précédait ceux qu'il avait entraîné à la bataille, il leur disait : Comme Elohim a fait à Nimrod, qui fut un puissant chasseur sur la terre, et qui réussit dans les batailles qui prédominaient contre ses frères, qui les délivra des mains de leurs ennemis, donc puisse Elohim nous fortifier et nous délivrer en ce jour. »

Destruction par le feu nucléaire de Sodome et GomorrheKoush est le premier fils de Cham né après le « Déluge » et la Bible écrit « et il eut des fils et des filles » et son temps de vie dû être entre six-cents et six-cent-cinquante ans. Koush aussi eut des fils et des filles mais il aima Nimrod plus que les autres car c’était son fils de la vieillesse. Et Nimrod marcha longtemps avec EL-SHADDAÏ, mais sa notoriété le fit changer de chemin de comportement. En effet les humains l’avaient nommé « ROI » et ils adoraient un grand nombre de « Dieux », il y en avait pour chaque mois, pour les semailles, pour les récoltes, pour la fécondité, pour le soleil, la lune, les étoiles, en un mot il y avait un « Dieu » pour tout. Nimrod apportait sa protection à ses frères et sœurs mais aussi à la descendance de Sem et de Japhet en posant des dignitaires fidèles, comme les magistrats

Livre du Juste de chez Go-Dieu IX : 20-21

«  Et le roi Nemrod était souverain maître de toute la terre, et toute la terre avait une seule langue, et les mêmes manières de parler.

Et tous les princes de Nemrod, et tous ses grands se concertèrent ensemble, Phuth et Mesraïm et Chus et Chanaan, suivant leurs familles, et ils dirent l'un à son prochain : « Allons, bâtissons-nous une ville, et élevons au milieu d'elle une tour solide et fortifiée dont le sommet atteigne jusqu'au ciel. Nous rendrons notre nom célèbre, car nous maîtriserons le monde entier en subjuguant par la force nos ennemis avant qu'ils viennent nous attaquer pour nous disperser sur toute la face de la terre » »

Les humains se rassemblèrent tous devant leurs chefs selon le clan, selon la famille. Les humains avaient le même aspect, sauf la couleur de peau était plus où moins bronzé selon les descendances des fils de Noé, mais c’est tout, la famille de Japhet était d’un bronzage pâle, celle de Sem légèrement plus foncé, et celle de Cham vraiment foncé, et tous avait le même langage

Là je raccourcis tous les écrits apocryphes qui dans l’ensemble écrivent la même chose mais avec beaucoup de petites histoires légendaires merveilleuses.

Donc les humains au nombre de six-cents mille se regroupèrent autour de Nimrod et Réou dans la plaine de Shinéar et décidèrent de construire une Tour qui atteindrait les Cieux.

 Ils cherchèrent ensuite un ingénieur, qu’ils trouvèrent du nom de BELIUS.

Tour de BabelCelui-ci fit les plans : Longueur 30 stades ----[ 1 stade = 185 m soit 185x30= 5.550m ]---- = 5,550 Km, …. Largeur 13 stades ----[ 185x13=2.405m]---- = 2,405 Km, …Hauteur 5433 coudées et 2 paumes -----[ 1 coudée = 65-70 cm, … 1 paume = 25 cm soit … 65 cm = 0,650 m,…25 cm = 0,250 m { 0,650 + (0,250x2 = 0,500)} (0,650+0,500) = 1,150x5433 = 6247,950m.

La coudée antédiluvienne mesurait un mètre dix centimètres –(1.10)- mais la coudée de la tour de Babel mesurait un peu plus de soixante-cinq centimètres

La mesure des fondations de cette Tour était de longueur 5, 550 kilomètres, largeur 2,405 kilomètres, et la hauteur après quarante-trois années de construction devait être de 6,248 kilomètres mais pour la hauteur la mesure se dit en mètre, soit 6 248m, six mille deux-cent-quarante-huit mètres. La hauteur semble faramineuse, mais les écrits apocryphes disent qu’il fallait une année pour descendre de la Tour tellement elle était haute

Ceci représente un immense rectangle. Toutes les bases étaient pleines et diminuaient de deux tiers de briques en montant……{ nous n’avons pas la dimension des briques, mais nous pouvons supposer qu’elles étaient importantes }…

Ils construisirent cette tour pendant quarante-trois ans avant la confusion du langage. Tous les humains participaient à la construction, hommes, femmes, enfants, vieillards …, exceptés quelques rebelles qui étaient contre cette bâtisse comme : « Nachor, Ruge, Saba, Armodath, Iobab, Abimahel, Zaba, … » Plus se huit-cent mille humains participaient à la construction de cette Tour gigantesque seul les agriculteurs, chasseurs, éleveurs de bétails, forgerons ne participaient pas à cet édifice.

Même les femmes enceintes devaient façonner ces briques et la Tour de Belius fut le début de l’esclavagisme. La tour fut construite dans la plaine de Shinéar et elle prit le nom de l’ingénieur, mais aussi de la ville qui fut construite en même temps que la Tour dont le nom restera jusqu’à ce jour « Babylone » et la Tour « Babel », la « Tour de Babel »

Myst-Yonaguni sous l'eau-vestiges d'une ville.jpgAujourd’hui, grâce aux archéologues qui parcourent le monde, nous pouvons certifier que ce système de construction a été pratiqué sur toute la face du globe et toujours pour des édifices religieux et mortuaires. Il suffit de regarder les premières pyramides, les temples Aztèques, Incas, et même certaines constructions de temples asiatiques. Nous sommes bien obligés de reconnaître que ces édifices ont tous la même origine, de par leur conception extérieure similaire, sauf se mentir effrontément … et cela n’a jamais fait avancer la science, au contraire !

Voici quelques références « d’ÉCRITS et TEXTES » religieux ou historiques les plus connus, souvent falsifiés, réservés à certaines élites, certes très instruit, mais peu intelligent, car manquant souvent de logique, certifiant « vérité » leur supposition, supputation, imaginaire, invention, déformation de certains textes …, les autres beaucoup plus authentiques et véridiques évincés du grand public.

Quelques exemples ci-dessous ! ….

-----« Eusèbe de Césarée dans ….  « Préparation évangélique, voir particulièrement IX, XVIII » « Histoire ecclésiastique » …, Saint Jérôme dans « Prolugus Galéatus », … Philon dans « De opificio mundi » et « Confusione linguarum », … Ben Sirach « Ecclésiastique » IIIème siècle av. J.C., …La vie des Réchabites selon la « Narration de Zosime », … Légende iranienne du Roi « Yima » dans le « Vendidad », …  Code de Hammourabi XIX , XVIIIème siècle av. J.C. « La Loi du Talion », … Édouard Dhorme recueils « l’Épopée de Gilgamesh, le Déluge babylonien, l’Aurore de l’histoire Babylonienne », …. Chez Plon « Les Manuscrits de la Mer Morte », … La Bible de Jérusalem, … La Bible des Pléiades « Ancien et Nouveau Testament », … La IIIème Bible « Écrits Intertestamentaires » « Testament de Ruben, Nephtali, Gad » « Écrits Sibyllins », « Les Jubilés »,  « Antiquités Bibliques », …. Hénoch ou Énoch, … Baruch, Esdras II, III, IV,… La Bible éthiopienne en Guez ... Flavius Joseph de Vidal et Naquet dans « Antiquités Juives, Guerre des Juifs » et beaucoup d’autres comme les Religions et Civilisations Aztèques, Incas, Hindous IXème siècle av. J.C., …Naissance du Bouddhisme… etc  »------

Continuons les « Écritures » et ces phénomènes étranges, que certains humains pour des raisons de pouvoir et d’argent, se retranchant derrière la religion, tiennent absolument à cacher aux peuples.

Pourquoi ? …

 Je l’ignore ! …

 Par contre ce que je sais, c’est que ce que je vais écrire ci-dessous a été retranché, transformé de certains « Écrits » Bibliques authentiques.

 Tous les bons Éditeurs dans leur « Prologue » font cette annotation :

 « Nous savons que les manuscrits de la Bible, qui sont conservés, ne sont que des copies de copies des textes originaux, et que celles-ci ont été maintes fois altérées, avant d’être fixées par le travail gigantesque des Massorètes ….{ Maîtres de la traduction, érudit et scribe du IIème avant J-C., au IXème siècle après J-C. successeurs des « Soférim » scribes experts en calligraphie hébraïque, qui connaissaient les Livres originaux du TaNak, …Bible hébraïque composée de vingt-quatre livres … « l’écrit » … et du Talmud de Babylone… « l’oral » … dont-il nous reste une édition presque complète … « 586 av. J-C. » …}…, témoins de la tradition vivante. Les versions, en particulier la plus ancienne, celle dite des « Septante » sont d’un grand secours pour les corrections indispensables. »

J’espère que cette lecture vous fortifie dans votre cœur, pour votre croyance en un Dieu seul et unique que je nomme EL-SHADDAÏ comme ce dieu le dit lui-même à son fidèle sujet qu’est Abraham Genèse XVII : 1 « Lorsqu'Abram eut atteint quatre-vingt-dix-neuf ans, Yahvé lui apparut et lui dit : Je suis EL SHADDAÏ, marche en ma présence et sois parfait »

Portez-vous bien et essayé d’être « SAIN », en premier aimez votre prochain comme vous-même, comme vous vous aimez, car si vous ne vous aimez pas comment voulez-vous aimer votre prochain ? ……

Salutations cordiales à tous

Sig : J-P. G. dit « GRANDELOUPO »

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.