Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 février 2018

Lp de qc, chap. N° 21 - Arc-en-Ciel, alliance éternelle

Par constatation Noé enseigna les saisons et les humains comprirent très vite les temps sombres et les temps clairs, les périodes froides et les chaudes, le printemps et l’automne. Ils commencèrent à instaurer des jours de fête pour le début de chaque saison.

Bonne oodeur de l'holocauste« Le premier jour de chaque trimestre Noé les a institués comme des fêtes pour toutes les générations du monde, de sorte qu’il a grâce à eux un mémorial. » (IIIème Bible, É.I. Jubilés, p.665)

En plus de ces fêtes Noé institua celles-ci en plus :

« C’est au début du quatrième mois que fut bouché l’orifice des profondeurs de l’abîme inférieur. C’est au début du septième mois que s’ouvrirent tous les orifices des profondeurs terrestres et que les eaux commencèrent à y descendre. C’est au début du dixième mois qu’apparurent les sommets des montagnes et Noé s’en réjouit. C’est pourquoi il institua ces dates comme fêtes de souvenir, pour toujours. C’est ainsi qu’elles ont été instituées et qu’on les a portées sur les Tables Célestes. »

Le temps passa …

Trois cents ans après le Déluge, NOÉ voulu un recensement des familles et des tribus en ne comptant que les hommes. L’ensemble sans les femmes et les enfants était de «  … //… Neuf cent quatorze mille cent. Voilà ceux qui furent passés en revue, du vivant de Noé après le cataclysme…… NOÉ vécut trois cent cinquante ans après le Déluge. Tous les jours de Noé furent de neuf cent cinquante ans et il mourut au plateau du mont Loubar au pays de la montagne ARARAT ……/ » ---Antiquités bibliques p 1247 V 5-8, Jubilés X 15-21 p 683.

Tous les humains parlaient le même langage. L’écriture aussi était la même pour tout le monde et toutes ces Tribus et Familles vivaient en bonne harmonie. Les Lois que NOÉ avait promulguées étaient suivies, et tous respectaient la hiérarchie qui était établie. ----[ comme chez nous, gens du voyage le PATRIARCHE avait autorité, car il représentait la Connaissance et la Sagesse…….{ Malheureusement pas toujours et qui plus est, certains ont imposé leur dictat ….. loin de la Sagesse }….].  L’écriture était connue, même avant le Déluge, contrairement à ce que certains paléographes veulent nous faire croire pour des raisons personnelles et pécuniaires.

La langue parlée et écrite à l’ère de NOÉ était l’Hébreu ce que l’on appelle aujourd’hui le vieil « Hébreu » ou « l’Hébreu Antique » et encore il ne nous reste que quelques bribes car cette langue disparut de la Terre un certain « Temps »

Par quelques écrits nous savons aujourd’hui que Noé et sa descendance connaissaient l’ « ÉCRITURE ».

 

 

Arc-en-Ciel Alliance éternelle

 

 

Chapitre 21

 

 

 

Flavius Josèphe dans « Les Antiquités Juives » confirme ce fait et emprunte même quelques lignes du « Livre de NOÉ » ainsi que le « Livre des Remèdes », écrit par celui-ci, qui fut la source de toutes les connaissances médicales du monde de l’époque.

Entre autres il nous reste quelques Écrits sémitiques Sumériens, Akkadien et autres qui ressemblent étrangement à du vieil Araméen, et même l’hébreu est un « patois » de cette langue. Il ne faut pas oublier que la langue de JÉSUS le Nazaréen était l’Araméen.

 Il serait tout à fait logique de déduire que cette langue était la première langue de l’humanité.Partage de la terre

 Alors voyons les faits historiques. Au VIème siècle av. J.C. l’araméen était la langue administrative de l’Empire perse, mais c’était aussi la langue écrite et parlée en Assyrie et Mésopotamie à l’ère de la grandeur d’Assur et de Babylone quatre à cinq mille ans av. J-C. Du IIIème siècle av. J-C. jusqu’à 650 apr. J-C., c’était la principale langue écrite du Proche-Orient. Tout le commerce Méditerranéen, des Pays et Empires Proche Orientaux, se faisait en langue araméenne, comme nous aujourd’hui avec la langue anglaise.

Cette parenthèse terminée, je reviens à la vie de nos ancêtres.

NOÉ, avant de décéder, avait partagé la Terre entre ses trois fils, Sem, Japhet et Cham.

CHAM eut tout le continent Africain. SEM le fils préféré de Noé eut de la Mer Rouge jusqu'en Asie mais aussi tout le Moyen Orient du Sud des Mers Caspienne et Égée. JAPHET eut toute l’Europe, Russie comprise.

Noé est décédé et le recensement des hommes de pieds, fut de neuf-cent-quatorze mille cent sans compter femmes, enfants, vieillards.

Mais il n’y a pas eu que cela, en effet les humains qui montèrent dans l’Arche était de la descendance de Mathusalem qui pour moi a aussi traversé le Déluge et décéda à l’âge de neuf-cent-soixante-neuf ans. Il est né en l’an sept-cent-quatre-vingt-sept du jour où Adam reçut le « Souffle de Vie » et devint « une âme vivante » et toutes les dates coïncides avec la naissance d’Hénoch, de Lamech, de Noah, mais aussi avec leur décès et l’âge de Noé, tout absolument, tout correspond, concorde, ce qui me fait écrire que la mort de Mathusalem à eu lieu en l’an mille-sept-cent-cinquante-six, du jour où Adam reçut le « Souffle de Vie » et devint « une âme vivante » et Noé avait sept-cents ans et cela faisait quatre-vingt-dix-neuf ans que le Déluge était fini et que Noé et tous les humains avec les animaux sortir de l’Arche.

Des humains qui choisirent EL-SHADDAÏ comme Dieu seul et unique étaient des descendants de Mathusalem, Hénoch, Lamech qui lui ne suivit pas le chemin de l’Être Suprême et portant son fils Noé trouva grâce auprès de ce Dieu seul et unique, donc je peux déduire qu’il y avait des enfants filles et garçons de la descendance des cinq derniers Patriarches dont les âges variaient entre une cinquantaine d’années pour les plus jeunes et sept à huit cents ans pour les plus vieux.

Cham, cinq années après le « Déluge » quitta son père suite à la malédiction que ce dernier avait posé sur lui et descendit avec toute sa famille, leurs descendants et les humains qui étaient avec eux, dans les pleines d’Assur et continua jusqu’à Sippar, là où la terre est fertile entre le Tigre et l’Euphrate. Ils s’installèrent et construisirent une ville, puis une autre et encore une autre et toute cette communauté était très prospère.

 Japhet vit cela et devint jaloux. Alors lui aussi descendit de la montagne et construisit des villes dans les plaines du Tigre et de l’Euphrate. Sem lui, resta avec son père sur le plateau du Mont Loubar et construisit aussi des villes. Après la mort de son père NOÉ, il rejoignit ses frères avec toute sa tribu et lui aussi éleva des villes.

villes de ChamCham descendit le premier vers l’inconnu, mais il emmena avec lui le peu de matériel mécanique en état de fonctionner venant d’avant le « Déluge », car les humains ne savaient pas comment façonner le liquide qui servait de carburant. La science ne sert à rien, l’humain devait se servir de son intelligence pour inventer des système de levage, mais aussi pour extraire les cailloux et fabriquer du sable, puis un produit malléable qui servirait de joint entre les pierres, et tout cela il fallait le réaliser avec les bras car les machines ne servait plus à rien, l’humain régressait car combien y avait-il d’humain sur toute la terre de la Terre, sept-cents millions à neuf-cent-quatre-vingt millions d’âmes humaines, pas un milliard, mais pas loin car depuis qu’Adam fut déposé sur la terre de la Terre, reçut le « Souffle de vie » et devint « une âme vivante » mille-six-cent-cinquante-six ans sont passés jusqu’au premier jour du « Déluge ». Mais entre le jour où Adam fut déposé sur la Terre et reçut le « Souffle de Vie » cent-trente ans se sont écoulé jusqu’à la naissance de son troisième fils Seth.

Je vais revenir à Adam et la suite mais en cherchant, un texte Biblique m’a porté attention. En effet ce texte des jours de la création terrestre nous fait comprendre que toute la terre était attachée les unes aux autres d’une seule pièce tout comme les eaux qui étaient toutes réunies ensembles en dehors des grands lacs, des mers intérieures, des fleuves et des affluents. Genèse I : 9-13, « 9 Puis El-Shaddaï dit : « Que les eaux qui sont au-dessous des cieux soient rassemblées en un lieu, et que le sec paraisse » et il fut ainsi.

10 Et El-Shaddaï nomma le sec, terre ; et il nomma l'amas des eaux, mers ; et El-Shaddaï vit que cela était bon.

11 Puis El-Shaddaï dit : « Que la terre pousse son jet, de l'herbe portant de la semence, et des arbres fruitiers, portant du fruit selon leur espèce, qui aient leur semence en eux-mêmes sur la terre » et il fut ainsi.

12 La terre donc produisit son jet, son savoir de l'herbe portant de la semence selon son espèce ; et des arbres portant du fruit, qui avaient leur semence en eux-mêmes, selon leur espèce ; et El-Shaddaï vit que cela était bon.

13 Ainsi fut le soir, ainsi fut le matin ; ce fut le troisième jour. »

Et maintenant les Jubilés contant le troisième jour de création de la terre de la Terre

« Et au troisième jour El-Shaddaï donna ordre aux eaux de converger à la surface de toute la terre vers une seule place et que la terre sèche apparaisse. Et les eaux firent comme El-Shaddaï leur ordonna et convergèrent à la surface de la terre vers une seule place, à l’extérieur de ce firmament, et la terre sèche apparut.

Et en ce jour El-Shaddaï créa pour elles toutes les eaux selon leurs lieux distincts d’assemblement et toutes les rivières et les assemblements des eaux dans les montagnes, et sur toute la terre et tous les lacs et toute la rosée de la terre, la semence qui est semée et toutes les choses germant et les arbres portant fruit et les arbres de forêt et le jardin d’Éden en Éden au complet.

El-Shaddaï créa ces quatre grands travaux au troisième jour »

Jérusalem centre du mondeEn lisant ces deux textes nous voyons bien que la terre, le sec, l’aride est d’un seul tenant ainsi que l’amas des eaux, les grandes mers sont réunis en un seul lieu, que l’eau entoure la terre et que la terre contourne l’eau. Par les géologues nous savons que les déserts étaient des étendues d’eau de mer, de verdure et d’eau douce, de Monts et de Vallées avec des fleuves, des affluents, des forêts verdoyantes car la corpulence humaine et animalière pouvait être multipliée par deux, deux et demi par rapport à aujourd’hui, et tout le monde se nourrissait de verdure et de fruit voilà pourquoi la Terre était une serre.

Les géologues et archéologues peuvent presque certifier qu’avant le « Déluge » il n’existait qu’un seul Continent qui partait de pôle à pôle remplissant ceux-ci et la surface de terre était égale à la masse des mers, des océans.

Questions ! Peut-on penser que la masse de terre longitudinale séparait les eaux en deux grands Océans ? Où peut-être que la masse de terre était pour une partie longitudinale et pour l’autre horizontale ? Où peut-être la masse de terre formait un croissant ? Une chose est certaine, prouvée par tous nos géologues mondiaux, le Détroit de Magellan, les Iles Fakland, et la Terre Antarctique n’étaient pas sous l’eau, mais ne formait qu’une masse de terre ferme.

Que s’est-il donc passé sous les eaux pendant une année ? Par le poids de l’eau et son mouvement la croute terrestre de la terre fut plissée, enfoncé, surélevée, séparée, les plaques terrestres s’enfonçant sous une autre, tournant sur elles-mêmes, s’élevant, le fait est que toute le terre de la Terre ne serait plus du tout la même, elle serait méconnaissable des survivants de ce cataclysme planétaire, l’ancienne terre a disparue !

Av-antedil-im-évolution.jpgCette transformation du genre humain, animal, végétal mis des décennies de transformation, les animaux dit sauvages, carnassiers vont très, très rapidement transformer leur nourriture d’herbivore, fructivore en carnassiers et une inimitié entre animaux allait naître. L’humain mettra trois mois avant de manger de la viande animale pour la première fois, mais avec le soleil cela devenait une obligation et encore une fois c’est par la religion que les humains ont commencé à manger de la viande.

Noah installa des « Lois » que l’on nommera les lois « Noachides » jusqu’à Abram. Quand Abram à quatre-vingt-dix-neuf ans EL-SHADDAÏ lui dit : «  Je suis El Shaddaï, marche en ma présence et sois parfait. », puis il crée une nouvelle alliance qui différenciera les humains qui formeront son peuple des autres humains des nations du monde par la circoncision qui consiste à couper un peu la peau, le prépuce, qui entoure le gland à quelques millimètres au-dessus de celui-ci. Voilà pourquoi EL-SHADDAÏ demande que ceci soit fait huit jours après la naissance. Je reviendrai sur le symbolisme et l’hygiène de la circoncision quand j’écrirai sur Abram fils de Théra.

.Noé à la sortie de l’Arche avait réuni tous les humains et toutes les espèces animales, sauvages et domestiques, pures et impures, mâles et femelles, en couple comme dans cet immense bâtiment, mais aussi bêtes et bestioles, volantes, rampantes, marchantes, enfin tous ceux qui se meuvent et l’Être Suprême s’exprimât : « Fructifiez et remplissez toute la terre ; devenez fort et croissez abondamment sur la terre et multipliez-vous sur elle. » Livre du Juste, de Jasher VI : 42, et la Bible en Genèse IX dans différents versets écrit : 1-8, « Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre ! Soyez la crainte et l'effroi de tous les animaux de la terre et de tous les oiseaux du ciel, comme de tout ce dont la terre fourmille et de tous les poissons de la mer : ils sont livrés entre vos mains. Tout ce qui se meut et possède la vie vous servira de nourriture, je vous donne tout cela au même titre que la verdure des plantes. Seulement, vous ne mangerez pas la chair avec son âme, c'est-à-dire le sang. Mais je demanderai compte du sang de chacun de vous. J'en demanderai compte à tous les animaux et à l'homme, aux hommes entre eux, je demanderai compte de l'âme de l'homme. Qui verse le sang de l'homme, par l'homme aura son sang versé. Car à l'image de Dieu l'homme a été fait. Pour vous, soyez féconds, multipliez, pullulez sur la terre et la dominez. »

Ce Dieu seul et unique va conclure la première alliance avec « l’Humain », ce pantin qu’il a façonné de ses mains, modelé, sculpté, avec de la terre glaise et de l’eau des quatre grands fleuves représentant les quatre points cardinaux de la terre, de la Terre, et avec cela il fit un tronc dans lequel il plaça le cœur avec les poumons protégés par les côtes de la cage thoracique, il fit le cou sur lequel il plaça la tête avec les cinq sens la vue, pour voir, l’ouïe, pour entendre, le nez, pour humer les odeurs et respirer, la langue, pour le goût, parler, et la boite crânienne pour penser et commander en relation direct avec le cœur siège de la conscience, des sentiments, et il fit des cheveux, barbe, moustache, pour égayer cette tête, attachés à ce tronc les membres inférieurs pour marcher, courir terminer par des pieds pour garder un bon équilibre, et des membres supérieur qui sont les bras pour la force fini par des mains qui sont des pinces de toute sortes grâce aux cinq doigts, dans tout cet ensemble il a mis les muscles avec les nerfs et les vaisseaux sanguins pour nourrir ces muscles, le tout disposé avec harmonie pour en faire la plus belle invention de tout l’Univers.

Et EL-SHADDAÏ lui qui sait que cet « Humain » sortie de ses mains a un fond mauvais depuis sa tendre enfance, va après le Déluge passer une Alliance avec lui pour l’éternité en Genèse IX : 12-16, « Et EL-SHADDAÏ dit : « Voici le signe de l'alliance que j'institue entre moi et vous et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à venir : je mets mon arc dans la nuée et il deviendra un signe d'alliance entre moi et la terre.

Lorsque j'assemblerai les nuées sur la terre et que l'arc apparaîtra dans la nuée, je me souviendrai de l'alliance qu'il y a entre moi et vous et tous les êtres vivants, en somme toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair.

Quand l'arc sera dans la nuée, je le verrai et me souviendrai de l'alliance éternelle qu'il y a entre El-Shaddaï et tous les êtres vivants, en somme toute chair qui est sur la terre. » »

arcialideihum-dans la nuée.jpgQuand en été les jours d’orage mon épouse et moi-même voyons un Arc-en-Ciel et souvent deux, c’est plus fort que nous, nous pensons systématiquement à cette alliance vieille de plus de huit mille ans entre cet Être Suprême et nous, les humains. Cette Alliance les humains l’ont oublié aujourd’hui, il vous suffit de poser la question, vous serez étonnés de la réponse !

L’Être Suprême certifie par cette alliance qu’il ne fera plus de « Déluge » sur la terre de la planète Terre à cause de l’humain qu’il ne détruira plus toute chair par la faute de l’homme, mais il ne dit pas qu’il ne jugera pas l’humain à cause de son iniquité

EL-SHADDAÏ par ce « Déluge » voulu détruire la race humaine donnant raison à SAMMAËL comme quoi tous les humains le prieront sans exception, mais il y avait Mathusalem, Noah, et tous les autre humains qui suivaient les Lois indéfectibles d’EL-SHADDAÏ, voilà pourquoi « Il » fit périr un certain nombre d’humains afin qu’ils ne vissent pas ce cataclysme en gardant les plus solides, les plus forts de corps et d’esprit, car vue la grandeur de cette caisse à savon sur quatre paliers une centaine d’humains pour s’occuper de plus d’un millier d’espèces animales ce qui fait vingt-cinq humains par étage je vous laisse à votre réflexion

A l’ère de Noé quand les humains voyaient un Arc-en-ciel ils se prosternaient face contre terre par crainte du Dieu unique EL-SHADDAÏ. Bien plus tard pour les Grecs, l’Arc-en-ciel était l’écharpe de la déesse Iris messagère de l’Olympe.

Les humains continuèrent à se multiplier après le Déluge et trois cent ans après cette catastrophe Noé fit un recensement des hommes :

« Voilà les générations de Noé, placés séparément, dont le nombre total fait ensemble neuf cent quatorze mille cent, sans compter les femmes et les enfants, voilà ceux qui furent passés en revue du vivant de Noé qui vécut trois cent cinquante ans après le Déluge et tous les jours de Noé furent de neuf cent cinquante ans. » (III Bible, Écrits Intertestamentaire, Les Antiquités Bibliques V : 8, p.1247)

Trois-cent-cinquante ans après le « Déluge » à la mort de Noé les humains suivaient ce que l’on nomme les Lois Noachides. Repos sabbatique obligatoire, c’est-à-dire travailler six jours et se reposer le septième, mais aussi la fêtes des Semaines renouveler à la même époque une fois par an, car cette fête était aussi célébrée dans les Cieux par toute la milice des Anges car inscrite sur les Tables Célestes

« Et la nouvelle lune du premier mois et la nouvelle lune du quatrième mois et la nouvelle lune du septième mois et la nouvelle lune du dixième mois sont les jours de mémoire et les jours des saisons dans les 4 partitions de l’année ; ceux-là sont écrits et ordonnées comme un témoignage pour toujours.

Et Noah les leur recommanda pour lui-même comme des fêtes pour les générations à jamais pour qu’elles deviennent un mémorial pour lui :

à la nouvelle lune du premier mois - il lui fut permit de faire une arche, et en ce [jour] la terre devint sèche et il ouvrit l’arche et vit la terre ;

à la nouvelle lune du quatrième mois - les entrées des profondeurs de l’abîme au-dessous furent fermées ;

 – à la nouvelle lune du septième mois - toutes les entrées des abîmes de la terre furent ouvertes et les eaux commencèrent à y descendre ; et

à la nouvelle lune du dixième mois - les sommets des montagnes se voyaient, et Noah fut heureux.

Et à ce sujet il leur ordonna pour lui-même comme des fêtes en mémorial à toujours et elles furent ainsi ordonnées et ils les mirent sur les Tablettes Célestes.

Chacune avait treize semaines de l’une à l’autre et passait leur mémorial de la première à la deuxième et de la deuxième à la troisième et de la troisième à la quatrième, et tous les jours de l’ordonnance sont de cinquante-deux semaines de jours et cela constitue l’année au complet ; ceci est gravé et ordonné sur les Tablettes Célestes et il n’y a pas de négligence à ce commandement pour une seule année ou d’année en année. » (E.I. Jubilés p,665-66 V : 23-33)

Tous les humains de l’époque ne Noé naissaient avec une moindre corpulence que leurs géniteurs les UV du soleil faisant leurs effets, mais il n’y avait pas que cela, la destruction de la perfection du sang y était aussi pour quelque chose. Les humains de cette époque avaient plutôt la peau blanche et très peu de pilosité, car la planète Terre était comme une serre la différence entre l’équateur et les pôles ne dépassant pas vingt degrés centigrades, et ils ne parlaient qu’un seul langage. Après le « Déluge » seul resta le langage unique. Dans la région où l’Arche s’échoua, région près de l’équateur le soleil chauffait beaucoup la peau et les premières années, tous les humains venant du « Déluge » eurent des « coups-de-soleil », même Noah, c’est-à-dire ces brûlures de peau ainsi que la chair selon la profondeur de ce « coup-de-soleil » qui faisait atrocement mal. Il fallut trouver des remèdes pour calmer la douleur en se servant du « Livre des Remèdes » de Noé qui venait des plantes antédiluviennes qui n’existaient plus, donc les humains durent chercher des herbes avoisinantes et les écrire sur un « Livre » pour se souvenir de la composition. La peau des humains allait avoir une couleur sombre que l’on dit « bronzée » ou plus exactement « cuivrée ».

Je ne suis pas un scientifique et mon instruction est assez limitée. Un physicien vous expliquerait mieux que moi toute la chaîne de la transformation sans que la génétique ADN ne change.

Les humains ont, c’est dans leur gène, besoin d’un guide soit directement par celui qui les a créé, soit par leur semblable qui transmet les Lois. Les lois sont nécessaires elles évitent l’anarchie. Nul n’est bon, nul n’est mauvais, instinctivement nous savons ce qui est mauvais par notre conscience, et nous savons ce qui est bien, nous sommes libres !....

Portez-vous bien ! Prenez soin de vous, de votre maisonnée !

Salutations cordiales à Tous

Sig : J-P. G. dit « GRANDELOUPO »

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.